Justice en ligne
Les dates des trois dernières séances de 2012 du cycle « Justice et cinéma » de Bruno Dayez
par Bruno Dayez, le 24 septembre 2012

Bruno Dayez, avocat, chroniqueur, chercheur associé aux Facultés universitaires Saint-Louis et maître de Conférences à l’Université de Liège, présente et anime depuis le début 2012 une série de six conférences dans un cycle intitulé « Justice et cinéma ». Justice-en-ligne s’en est fait l’écho. Après trois premières séances consacrées, avant les vacances, au jury d’assises, à l’infaillibilité prétendue des juges et à l’accusation, les trois dernières de l’année auront lieu aux dates suivantes, sur les thèmes respectifs ci-après renseignés :

- le 9 octobre 2012 : les criminels ;

- le 8 novembre 2012 : les avocats ;

- le 22 novembre 2012 : les victimes.

Ces séances auront lieu à 20 heures aux Facultés universitaires Saint-Louis, boulevard du Jardin botanique, n° 43 à 1000 - Bruxelles, auditoire n° 1. Rappelons que les présentations de Bruno Dayez, accompagnées de la diffusion d’extraits de films, sont suivies d’un débat et que celui-ci peut se poursuivre, quelques jours après, sur Justice-en-ligne.

Votre point de vue (3 réactions)

  • Le 23 décembre 2012 à 15:06, par Gisèle Tordoir

    Ayant pu accéder de façon plus complète depuis, je me suis exprimée à ce sujet dans ma réponse en dates des 18 et 19 décembre 2012 au sujet de l’article du 10 décembre 2012 de monsieur Dayez. Merci pour vos précisions.

  • Le 3 octobre 2012 à 13:23

    Bonjour,

    Serait-il possible de préciser l’heure des conférences susmentionnées SVP.

    Merci

  • Le 24 septembre 2012 à 21:46, par Gisèle Tordoir

    Je n’ai jusqu’ici jamais eu l’occasion de lire et encore moins d’entendre quoi que ce soit sur ce sujet "justice et cinéma". De quoi retourne-t-il ? Les 3 premières séances de ce début 2012, intéressantes de par leurs sujets, sont passées complètement inapercues pour le commun des mortels dont je fais partie. Pourquoi ? Je serais ravie de pouvoir échanger et donner mon avis par rapport à ce qui est déjà fait et certainement à ce qui se fera. Pourquoi cette discrétion ? cette absence de publicité ? Cette démarche est-elle limitée au seul monde judiciaire ? Pourquoi justice en ligne n’en parle-t-il que maintenant ? Comment, quand et qui participe à ce débat ? Qui suit et/ou poursuit le débat annoncé comme lancé ?

    • Le 25 septembre 2012 à 11:13

      Madame,
      nous faisons partie du commun des mortels qui a lu et aimé le contenu du livre de Mr Dayez " la justice Nue" et nous avons également apprécié les conférences que vous évoquez mais comment avons-nous eu cette chance ? Le hasard a bien fait les choses.

      Je pense que l’on apprécie encore mieux le travail intelligent et humain de Mr Dayez si l’on a été broyés "dans le ventre de la justice".

      J’ose donc espérer que ce n’est pas le sort de la majorité des habitants de ce pays

      si cette réponse peut vous intéresser.

Réagissez


Votre message
  • Les messages sont limités à 1500 caractères (espaces compris).

  • Quel est le résultat de l'opération quatre fois trois ? 
  • Je confirme mes engagements énoncés lors de ma première inscription et mon accord aux conditions d'intervention et d'utilisation relatives au site Justice-en-ligne.
Qui êtes-vous ?