Justice en ligne
« Le juge dans le positivisme de Kelsen », une conférence de Michel Troper et Julie Allard (ULB - 11 février 2014 à 18 heures)
le 11 février 2014

Dans le cadre de l’action de recherche concertée (ARC), « Le juge, un acteur en mutation » , il est rappelé que le Centre de droit public de l’Université libre de Bruxelles organise un cycle de séminaires pluridisciplinaires sur le thème « Figures du juge - Traditions, savoirs et approches », dont vous trouverez le programme complet à l’adresse suivante.

La prochaine séance de ce cycle se tiendra le mardi 11 février 2014 à 18 heures.

Michel Troper, professeur émérite en droit public à l’Université Paris X, y fera un exposé intitulé « Le juge dans le positivisme de Kelsen ».

Julie Allard, professeur de philosophie du droit à l’Université libre de Bruxelles, jouera le rôle de répondant avant que ne soit lancé le débat avec le public.

Cette séance se tiendra dans la salle H.2213 (bâtiment H, local 2213), avenue Héger, n° 6, à 1000 Bruxelles - http://www.ulb.ac.be/campus/solbosc...).

Considéré en Autriche comme le « père de la Constitution », qu’il contribua à rédiger dans les années 20 avant de fuir les persécutions nazies aux Etats-Unis, Hans Kelsen est sans doute l’un des plus grands théoriciens du droit du 20e siècle, incarnant presque à lui tout seul l’esprit du positivisme juridique. Prétendant constituer une théorie « pure » du droit et définissant de façon formelle la juridicité des normes, Kelsen est bien connu pour la place qu’il accorde à la pyramide des normes et le rôle – limité – qu’il confère au juge en son sein.

Toutefois, comme tous les grands esprits, la pensée de Kelsen est souvent galvaudée et caricaturée. Michel Troper nous propose donc de revenir sur la figure du juge chez Kelsen et à travers lui dans le positivisme juridique, pour en montrer toutes les subtilités bien au-delà de la seule vison formaliste et presque naïve de sa pensée que la diffusion des ses concepts-clefs dans un large public a inévitablement entraînée.

Pour la bonne organisation, merci de bien vouloir vous inscrire à l’adresse suivante :.

Réagissez


Votre message
  • Les messages sont limités à 1500 caractères (espaces compris).

  • Quel est le résultat de l'opération quatre fois trois ? 
  • Je confirme mes engagements énoncés lors de ma première inscription et mon accord aux conditions d'intervention et d'utilisation relatives au site Justice-en-ligne.
Qui êtes-vous ?