Justice en ligne

Envoyez-nous remarques, questions et points de vues sur la justice.

Certains termes du vocabulaire judiciaire vous paraissent compliqués ?

Notre rubrique Lexique vous aidera à mieux les comprendre.

Accéder au site Questions-justice.be
Merckx : « Je n’ai rien à dire »
le 20 juin 2016

En 2006 et 2007, alors qu’il exerçait ses fonctions au sein de la société qui porte son nom, Eddy Merckx aurait obtenu par des procédés irréguliers le marché pour la vente de 46 vélos destinés à différentes polices bruxelloises. L’ancien champion ne semble pas trop s’inquiéter de cette affaire de corruption : « Je n’ai rien à dire, on verra bien ce qui arrivera ». Ce marché n’est qu’un aspect d’une affaire plus grande et d’autres personnes, dont des policiers haut placés, sont également suspectés.

Votre point de vue (4 réactions)

  • Le 21 juin 2016 à 17:01, par Amandine

    Je suis intéressée par des articles de Justice en Ligne expliquant le fonctionnement de la justice, et des questions d’application du droit.
    Et pas du tout par des articles diffusant des rumeurs sur des personnes.
    Cet article ne m’apprend rien, ne permet pas de se fonder une opinion et peut tout au plus inciter ses lecteurs et lectrices à conclure à un de ces "tous pourris" qui contribuent à saper l’exercice de nos droits et devoirs démocratiques.

  • Le 21 juin 2016 à 15:41, par Gisèle Tordoir

    Lu cet article - RTL Info - "S’il y a bien un endroit où la discrétion s’applique en Belgique, c’est sur la question de la corruption. Et pourtant, comme nous le verrons, elle touche tous les secteurs de l’activité autour de nous. Police, armée, administration, monde politique, entreprises... Un bourgmestre belge vient tout juste d’être condamné pour corruption. De plus, du fait de notre situation de plaque tournante, de gros dossiers internationaux en cours d’enquête policière vont bientôt éclater au grand jour en Belgique. Malgré tout, notre pays se classe plutôt bien parmi les pays les moins corrompus de la planète. C’est sans doute que si la corruption existe, elle ne constitue pas la règle chez nous." A cet article, fait suite un documentaire intéressant de 2 journalistes.

  • Le 21 juin 2016 à 14:41, par skoby

    Y a-t-il dix personnalités politiques en Belgique qui ne se laissent pas corrompre ?
    Sont-ils corrompus par leur position politique, ou font-ils de la politique parce qu’ils
    sont déjà corrompus ?

  • Le 21 juin 2016 à 10:26, par GeorgesOE

    La corruption est un des symptômes du délitement de la Fonction publique. Mais il y a plus grave, le système (la législation et son application) a sciemment été rendu illisible et compliqué pour que des personnes honnêtes soient « à l’insu de leur plein gré » touchées par la corruption. La véritable chienlit est ainsi à l’abri dans la forêt qu’ils ont planté et qu’ils entretiennent par leurs engrais nauséabondes !

Réagissez


Votre message
  • Les messages sont limités à 1500 caractères (espaces compris).

  • Quel est le résultat de l'opération quatre fois trois ? 
  • Je confirme mes engagements énoncés lors de ma première inscription et mon accord aux conditions d'intervention et d'utilisation relatives au site Justice-en-ligne.
Qui êtes-vous ?