Justice en ligne

Envoyez-nous remarques, questions et points de vues sur la justice.

Certains termes du vocabulaire judiciaire vous paraissent compliqués ?

Notre rubrique Lexique vous aidera à mieux les comprendre.

Accéder au site Questions-justice.be
Accueil du site > Les auteurs > François Jongen
François Jongen

professeur à l’Université catholique de Louvain, avocat aux barreaux du Brabant Wallon et du Luxembourg

Articles de cet auteur (4)

François Jongen, le 4 mars 2016
Le nouveau magazine Médor vient de faire prévaloir sa liberté d’expression à l’encontre d’une société qui l’attaquait. Le Tribunal de première instance de Namur a en effet donné raison ce 1er décembre 2015 au magazine trimestriel d’investigation Médor, contre lequel la société pharmaceutique Mithra avait entamé une procédure en référé auprès de ce tribunal en vue d’obtenir l’interdiction du lancement officiel (...)
Dernière réaction le 7 mars 2016
François Jongen, le 23 avril 2013
L’Opéra de Lyon vient de mettre à son programme, jusqu’au 15 avril 2013, dans le cadre d’un festival « Justice-Injustice » (cliquez ici), quatre œuvres lyriques mettant la Justice en question. Le livret de l’une d’entre elles (« Claude », tiré de Claude Gueux de Victor Hugo) présente la particularité d’avoir été rédigé par Robert Badinter, ancien ministre français de la Justice. Même si ce festival est à (...)
Dernière réaction le 24 avril 2013
François Jongen, le 9 janvier 2011
Un arrêt de la Cour constitutionnelle du 22 décembre 2010 annule une disposition du décret sur la radiodiffusion qui interdisait la pub radio-télé pour les partis et les syndicats de travailleurs et d’employeurs. Mais une interdiction peut en cacher une autre… En Communauté française, la publicité politique était, jusqu’il y a peu, interdite aux radios et aux télévisions. Un article du décret du 27 (...)
François Jongen, le 2 décembre 2010
Un militaire de haut rang a-t-il droit à la liberté d’expression ? Le Conseil d’Etat est d’avis que oui. Le haut commandement de l’armée a réagi de façon surprenante… Au mois d’octobre 2010, le colonel Luc Gennart prenait l’initiative, plutôt rare pour un militaire, de s’exprimer dans les médias : il disait ses craintes relatives à la « flamandisation » du haut commandement de l’armée, une tendance qui (...)
Dernière réaction le 5 décembre 2010