Justice en ligne

Envoyez-nous remarques, questions et points de vues sur la justice.

Certains termes du vocabulaire judiciaire vous paraissent compliqués ?

Notre rubrique Lexique vous aidera à mieux les comprendre.

Accéder au site Questions-justice.be
Accueil > Dossiers d’actualité > Le Conseil supérieur de la justice
Le Conseil supérieur de la justice
par Magali Clavie, le 10 avril 2017
Un internaute visiteur de Justice-en-ligne nous interpelle sur le rôle du Conseil supérieur de la justice lorsqu’il est saisi de plaintes sur le fonctionnement de la Justice. « Ne sert-il à rien », comme il l’affirme ? Magali Clavie, présidente du Conseil supérieur de la justice, répond à la question en rappelant le rôle du Conseil en la matière. 1. Dans son récent article publié sur Justice-en-ligne, intitulé « Le Conseil supérieur de la Justice présente son plan ‘crocus’ pluriannuel. Et pourquoi pas (...)
Lire la suite de l'article
Dernière réaction le 13 avril 2017
par Bénédicte Inghels, le 13 mars 2017
Justice-en-ligne a déjà présenté cette institution majeure pour la Justice qu’est le Conseil supérieur de Justice (voyez notamment les articles de Christine Matray, « Le Conseil supérieur de la justice : vers quelles évolutions ? », « Améliorer le fonctionnement de la justice : le défi du Conseil supérieur de la justice et de quelques autres organismes collatéraux », ou les interviews de Nadia De Vroede ou de France Blanmailland, anciennes présidentes du Conseil supérieurs de la Justice). D’autres articles (...)
Lire la suite de l'article
Dernière réaction le 24 mars 2017
par France Blanmailland, le 20 octobre 2014
France Blanmailland, avocate au barreau de Bruxelles, vient d’accéder à la présidence du Conseil supérieur de la justice. Voilà une occasion de la rencontrer, de faire le point sur cette institution et de prendre connaissance de ses projets. Il est également renvoyé à la fiche que Justice-en-ligne a consacrée au Conseil supérieur de la justice dans son lexique. Interview. Justice-en-ligne (JEL) : Maître Blanmailland, vous venez d’accéder à la présidence du Conseil supérieur de la justice, ce qui (...)
Lire la suite de l'article
Dernière réaction le 13 mars 2017
le 4 février 2011
Le Conseil supérieur de la justice (www.csj.be) vient de célébrer ses dix ans d’existence. Conçue, au lendemain de l’affaire Dutroux, pour objectiver les nominations judiciaires et pour rétablir le lien de confiance entre les citoyens et leur Justice, cette institution mérite un mot d’explication. Nadia De Vroede, son actuelle présidente, et Christine Matray, qui fut l’une des principales pionnières de sa création, vous en parlent ci-après. Qu’en pensez-vous ? Le débat se poursuit et vos réactions (...)
Lire la suite de l'article
par Christine Matray, le 4 février 2011
Les origines Pendant de nombreuses années, l’Association syndicale des magistrats, une association minoritaire et progressiste, a proposé aux formateurs ou aux ministres de la justice la création d’un Conseil supérieur de la magistrature. L’objectif ? Dépolitiser les nominations dans la magistrature judiciaire, garantir son indépendance et assurer sa rénovation. Avec la même constance, nos mandataires politiques opposaient une courtoise indifférence à un tel projet. Dans le contexte de l’affaire (...)
Lire la suite de l'article
Dernière réaction le 8 février 2011
par Nadia De Vroede, le 4 février 2011
Le Conseil supérieur de la justice : un modèle original Le Conseil Supérieur de la justice répond à un modèle tout à fait particulier : organe constitutionnel ne dépendant ni du pouvoir exécutif, ni du pouvoir législatif, ni du pouvoir judiciaire ; organe composé de manière pluridisciplinaire : magistrats, avocats, professeurs d’université, représentants de la société civile. Le contexte de la création du Conseil supérieur de la justice est connu et Christine Matray l’évoque dans l’autre article : il (...)
Lire la suite de l'article
Dernière réaction le 18 juin 2011