Justice en ligne

Envoyez-nous remarques, questions et points de vues sur la justice.

Certains termes du vocabulaire judiciaire vous paraissent compliqués ?

Notre rubrique Lexique vous aidera à mieux les comprendre.

Accéder au site Questions-justice.be
Accueil > Dossiers d’actualité > Les justices de demain
Les justices de demain
Deuxième conférence des « Justices de demain » : la Justice prédictive, le jeudi 22 février à 12.30 h à l’ULB
par Julie Allard, le 18 février 2018

Justice-en-ligne a annoncé, le 11 décembre 2017, la tenue de trois conférences-débats sur le thème « Les Justices de demain » , organisées par le centre de droit public de l’Université libre de Bruxelles.

La deuxième aura lieu le jeudi 22 février prochain de 12.30 h à 14.00 h et aura pour thème « La Justice prédictive ». Elle se tiendra au local K.4.601 (bâtiment K du campus du Solbosch – avenue Roosevelt, 48 - 1050 – Bruxelles).

Les intervenants sont Olivier Haenecour, avocat, ancien bâtonnier du barreau de Mons, membre de l’Incubateur d’Avocats.be, et Antoine Garapon, magistrat français et secrétaire général de l’Institut des Hautes Etudes sur la Justice, professeur invité à la Maison des Sciences humaines de l’ULB (MSH-ULB).

Il est renvoyé à l’article précité , qui présente notamment cette conférence.

L’événement est également annoncé sur le lien suivant : cliquer ici

Entrée gratuite mais inscription obligatoire . Des sandwichs seront prévus sur place.

Votre point de vue (2 réactions)

  • Le 19 février à 14:10, par Steve PISSENS, géomètre assermenté, victime d’injustice subie et pénalisé par 3 vraies magistrates.

    MON POINT DE VUE a été CHANGE car si j’ai été victime d’injustuce TROIS MAGISTRATS BRUXELLOIS onr RECTIFIE et m’ont acquitté sur TOUTES les FAUSSESa ccusations en insistant dans leur jugement définitif : " CE PROCESS EST INDIGNE d’ UN PAYS DÉMOCRATIQUE "
    Alors , si vous écrivez le contraire en répliquant sur mon point de vue, vous ajoutez à les contre-vérités que j’ai subis depuis plus de 20 années et dont l’ Etat Belge est tellement HONTEUX qu’il
    préfère que STRASBOURG ne juge pas cette erreur judiciaire .car j’ai demandé 7 millions de dédommagements , les vrais coupables étant des employés de notre Etat.
    Steve PISSENS , Consultant International. géomètre expert immobilier

    • Le 19 février à 20:01, par Nadine

      J’ai du mal à vous suivre Mr Pissens.
      Est ce que les pseudos Gustaaf Pissens et Steeve Pissens concernent bien la même personne ?

      - Dans le commentaire du 19 février 2018 Steeve Pissens évoque une période de 20 années d’épreuves contre l’Etat belge, lequel "Etat belge préfère que Strasbourg ne juge pas cette erreur judiciaire".
      - Dans le commentaire du 9 décembre 2017, reproduit ci-dessous, Gustaaf Pissens évoque 8 années de procès, et "avoir pu aller à Strasbourg" .

      (Le 10 décembre, c’est la Journée des droits de l’homme - Bénédicte Inghels, le 9 décembre 2017)

      # Le 10 décembre 2017 à 11:34, par gustaaf Pissens
      Bonjour. en tant que ( droit de l’homme " et procès équitable , j’ai subit pendant Huit années un procès qui c’est terminé par mon acquittement complet et total où le tribunal a tenu à ajouter " procès indigne d’un pays démocratique "
      Après avoir dû parcourir obligatoirement les marches de la justice belge, j’ai pu aller à Strasbourg ... où mon dossier dans lequel je réclame 7 millions de dédommagement à l’ etat Belge dort d’un sommeil profond car l’Etat Belge qui a commis des grossiers erreurs à travers ces gendarmes -employés n’a pas envie de me rembourser et freine de toutes ses forces pour attendre ma mort . Où sont les droits de l’ HOMME la-dedans ? Gustaaf PISSENS ,

      Faut-il comprendre que vous avez abouti favorablement dans le bras de fer qui vous opposait à l’Etat belge ?

  • Le 19 février à 13:59, par Steve PISSENS, géomètre assermenté, victime d’injustice subie et pénalisé par 3 vraies magistrates.

    Bonjour. Je n’ai pas trouver le mot " Prédictive" dans le Robert Plus , mais en l’interpretant librement j’y vois " prédire" ou " prévenir "
    Lors de votre conférence , pourrions nous poser la question et en dialoguer brièvement , pourquoi et comment dans au moins une région de notre Belgique " le civil tient le pénal" en l’ état ?
    La réponse levera à coup sûr beaucoup des voiles sur certaines pratiques mais est-ce que la question pourra être posée et ... recevoir une réponse franche ?
    Steve PISSENS , Consultant International , géomètre expert -immobilier assermenté.

Réagissez


Votre message
  • Les messages sont limités à 1500 caractères (espaces compris).

  • Quel est le résultat de l'opération quatre fois trois ? 
  • Je confirme mes engagements énoncés lors de ma première inscription et mon accord aux conditions d'intervention et d'utilisation relatives au site Justice-en-ligne.
Qui êtes-vous ?