Accueil > ... > Forum 212

L’insécurité et le "snelrecht"

27 février 2010, 09:28, par Mélusine

L’absence d’impunité est également préjudiciable au délinquant qui se retrouve à devoir gérer le poids inconscient de la culpabilité entrainant un redoublement de la violence afin de se libérer d’un trop plein d’anxiété. Les délinquants souffrent de l’absence d’un référent paternel.
L’idéal étant de diminuer le nombre de délinquants en travaillant à la racine : éducation parentale, centre de guidance, P.M.S.,.... car autrement le délinquant risque fort de créer un état policier dont on connaît les dérives... Punir c’est aussi rendre service au responsable d’un délit. Un juste milieu entre la démission dépressive et la psycho-rigidité paranoÏaque.

Votre message

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajouter un document