Accueil > ... > Forum 1134

La libération conditionnelle : l’association syndicale des magistrats rappelle les principes et les pratiques au cœur de notre système pénal

23 août 2012, 12:16, par Vicqueray

Vicqueray,
Si vous affirmez, que la loi est respectée, pourquoi le fait d’ avoir organisé son insolvabilité n’a t-il pas été pris en compte. Je n’ai entendu, que la seule volonté de changer la loi. Si le temps passé derrière les murs, n’est pas une garantie de non récidive, il est quasi certain, à mon humble avis, que des peines incompressibles, certes moins lourdes, feraient réfléchir certains individus avant de commettre le délit
qui le ferait condamné à la prison, cela aussi nous dispenseraient d’unTAP avec les avantages, économiques et de personnels, à reclasser, je crois pouvoir affirmer qu’un manque cruel de magistrats est compensé par les avocats.

Votre message

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajouter un document