Accueil > ... > Forum 5190

Facebook condamné par la justice belge : faut-il craindre d’être « pisté » ?

13 juillet 2016, 19:40, par Gilem O

Ce que j’apprécie dans ce commentaire juridique, c’est, comme dans tout jugement, la qualité de la motivation. Je trouve bien justifiée votre citation du Yale Law Journal "... as oxygene is for blood "(car le mot combustion peut être sensément utilisé négativement autant que positivement). Pour en revenir à Facebook et à son "espionnage" ressenti, à juste titre, par certain de vos lecteurs, il serait possible d’aller beaucoup plus loin. Un exemple simple : comment expliquer que Facebook propose continuellement de devenir "amis" avec une foule de personnes qu’on ne connaît pas et qui, très souvent, ne disent rien de leur identité ? Ni activité officielle, ni lieu de vie, ni lien précis ou fiable. C’est ainsi qu’il m’est arrivé, plus d’une fois, de me trouver d’office mis en lien avec une personne manifestement présentée avec un faux nom. Pourquoi ? Une technique classique d’espionnage mise au goût du jour virtuel ?

Votre message

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajouter un document