Accueil > ... > Forum 4917

Le suicide de Madison : enfin une prise de conscience en matière de harcèlement ?

25 avril 2016, 15:55, par Gisèle Tordoir

Le fait de lire, dans des conclusions et/ou lors d’une plainte calomnieuse et diffamatoire déposée par la partie adverse dans notre procédure judiciaire, des propos diffamants dans l’unique intention de nuire à notre réputation et d’influer, dès lors, si possible, dans la décision d’un juge (ou plusieurs juges) ne ressort-il pas également de harcèlement ? Personnellement, c’est ce que je crois du fait du caractère sournois et malveillant de cette attitude détestable. Le fait de déposer une plainte constitue une démarche, une implication personnelle. Comment éviter les abus de procédure en l’absence de plainte ?

Votre message

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajouter un document