Accueil > ... > Forum 6037

Eternit en appel : le principe de la responsabilité confirmé

31 mai 2017, 15:49, par Nadine Goossens

" À l’issue de l’examen d’une liste de publications scientifiques sur le sujet, la Cour d’appel de Bruxelles a toutefois constaté que le lien entre le mésothéliome et l’amiante était connu au moins depuis le milieu du XXe siècle et qu’il était impossible qu’Eternit n’ait pas eu connaissance du risque que l’exposition à l’amiante ..."

Dès 1899 à Londres, 20 ans après le début de l’exploitation des mines d’amiante, le lien de cause à effet est "suggéré" par un médecin suite au décès d’un ouvrier.

Dès 1906 à Caen, un rapport de l’inspection du travail sur la "surmortalité" des ouvriers exposés professionnellement - souvent dès l’âge de 14 - alerte les pouvoirs publics.

La dangerosité de l’amiante sur la santé humaine est alors connue des pouvoirs publics et n’a eu de cesse d’être dénoncée. Mais raison d’état et lobby industriel, dont ETERNIT entre autres a usé et abusé jusqu’à la fin du XXè S. (1997) feront en sorte de l’ignorer.

Discussion entre un cancer et ses métastases....

Votre message

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajouter un document