Justice en ligne

Envoyez-nous remarques, questions et points de vues sur la justice.

Certains termes du vocabulaire judiciaire vous paraissent compliqués ?

Notre rubrique Lexique vous aidera à mieux les comprendre.

Accéder au site Questions-justice.be
La Justice est-elle laxiste ? Les victimes sont-elles oubliées ? Pourquoi les prisons sont-elle surpeuplées ? Philippe Mary nous répond
par Philippe Mary, le 4 juin 2012

La Justice pénale est à la croisée des revendications multiples de l’opinion publique et des impératifs que lui imposent les lois, spécialement ceux de prononcer, dans le respect des droits fondamentaux, la répression des infractions et la condamnation de leurs auteurs, tout en veillant à offrir les meilleures chances de reclassement à ces derniers après l’exécution de leur condamnation. L’approche humaniste qui est celle en principe en tout cas du droit pénal depuis des dizaines d’années dans nos pays entre parfois en conflit avec une fibre sécuritaire qui a tendance à se développer au sein de la population, conflit qui est exacerbé par la difficile gestion des moyens humains et matériels à la disposition de l’État et de la Justice pour remplir ses fonctions.

Philippe Mary, qui enseigne notamment la criminologie à l’Université libre de Bruxelles répond à certaines des questions que chacun peut légitimement se poser : la Justice est-elle laxiste, laisse-t-elle trop peu de place aux victimes et trop d’importance aux droits des détenus, pourquoi nos prisons sont-elles surpeuplées, n’entre-t-on pas dans un système de vengeance sociale plutôt que de justice, d’où vient l’abus de la détention préventive, quelles sont les tendances depuis l’affaire Dutroux, etc. ?

Votre point de vue (4 réactions)

  • Le 10 mars 2013 à 08:07, par Papy gangster "dixit la DH"

    De toute façon, dans un système étatique ultra libéral où le système et un capitalisme d’actionnariat, avec une politique ultra sécuritaire, et fascisante, où des syndicats fascisants dirigent les prisons comme si chez Renault on mettait à la direction le monteur à la chaine pour diriger l’usine, ça ne peut pas aller. A Andenne où j’ai passé des années, il n’y a aucune structure de réinsertion, les matons ne respectent pas le droit alors comment faire comprendre à un jeune de respecter les lois si les matons ne les respectent pas ? Lors de grève la Convention Internationale des Droits de l’Homme de l’ONU précise et stipule que les détenus on droit à une heure minimum hors cellule à l’air libre par jour lors de grève ils restent enfermés 24/24 pendant des jours voir des semaines. En fait les syndicats fascisants cultivent la haine le désespoir. En Belgique c’est parfois à peine un repas par jour parfois une assiette de riz avec 5 bouts de viande de poulet gros comme un pouce pour 24h en fait les prisons belges sont faites pour ceux qui ont du fric, là oui le type arrive à bien vivre les autres crèvent. je dépensais plus de 500€ par mois en nourriture pour assurer ma faim et sans excès voilà la réalité" les prisons 4 étoile c’est bon pour la presse et les beaufs fachos. Je suis devenu militant anti carcéral pour le non respect des droits de l’Homme dans les prisons belges. Un directeur de prison belge visitant une prison française a dit au directeur français :"C’est le paradis chez vous a coté de chez nous voilà une preuve un autre sur la RTBF a dénoncé la préparation de l’assassinat de Farid le fou. Voilà ce qu’il se passe. Les matons qui volent la bouffe des détenus pour chez eux quel exemple pour les détenus à réinsérer. Les réinsérer d’ailleurs dans quoi, ils sortent avec la rage et la haine cultivées par les matons et le système carcéral. Les violeurs, pédophiles sont mieux traité que le petit dealer. Comme les peine incompressibles, mais elles existent déjà 80% des détenus font leur peine en totalité ! Il n’y a pas de remises de peine comme dans le reste de l’Europe en Belgique.Pas d’éducateur, à Andenne il parait qu’il y en a une ou un, je ne l’ai jamais vu en détention en 3 ans passés là bas ! Les services sociaux ? Ils passent leur temps a boire le café mais ne reçoivent que rarement les détenus, ou alors "ho ! le beau cas", ah ! oui si c’est un cas genre Dutroux c’est devenu "le beau cas" on peut d’intéressé à lui,mais le dealer le petit braqueur surtout si c’est un "bougnoule", un "nègre", "un clochard de l’Est", ça on s’en balance. J’ai écrit de nombreux article aux journaux et TV belges, pas une ligne pas un mot alors qu’en France j’ai pu dénoncer en caméra et radio tout ça.A Andenne, la direction a protégé un de leur indic qui rentrait de l’héroïne durant des années il a fallu la mort d’Arnaud pour qu’enfin cette ordure soit transféré. Un gradé ex-tortionnaire de Lantin, avait une boite de sécurité et ses matons en maladie assuraient et assure encore car le fils maton à Lantin, les entrées comme videurs de boite de nuit. Le pire c’est Lantin là c’est la Front National belge qui dirige la prison, les matons se comportent en véritable nazis tabassant même des détenus malades du CMC, le CMC appelé clinique est une honte avec des draps qui sont même pas adaptable au lit tellement petits et déchirés, pas d’oreiller, ou alors un bout de matelas en guise d’oreiller avec des trace de pusq, de sang dessus, bien sur pas de taie, c’est une honte, à peine à bouffer et on ne peut pas acheter car le compte ne suis pas. Des douches qui ne fonctionnent pas et un froid de canard l’hiver, pas bon d’être malade vous retournez dans votre prison de base pour y crever mais ne voulez plus revenir vous faire soigner j’ai refusé 4 fois, par peur de ce lieu infâme. Je n’ai ni tué ni violé ni blessé personne je n’ai volé que des voleurs que sont les banques ou des riches aussi voleurs que moi. Mais j’ai été traité comme si j’avais assassiné le pape. Mais les pédophiles et violeurs eux sont hypers protégés ont les meilleurs places. J’arrêt mais j’ai de quoi écrire un livre. La TV française m’a interviewé durant 2h30, seules 3 minutes sont passées par sécurité par rapport à ce que je disais sur les prisons belges !!!

  • Le 10 mars 2013 à 07:42, par Papy gangster "dixit la DH"

    Ancien justiciable de la Justice belge, je suis français, le problème belge est que les belges s’imaginent que la prison n’est pas pour eux, mais pour "le bougnoul" le "nègre", le "sale type de l’Est", alors qu’en France les gens dans l’ensemble savent tous qu’ils sont en liberté provisoire. La justice laxiste, pour qui ? Oui pour les matons tortionnaires, les flics qui tuent sans sommation, les patrons escrocs, mais pour le petit, le sans grade en fait ceux des 95% des justiciable qui sont issus des couches sociales défavorisées, dans vos prisons, il n’y a que des gens issus de ces couches sociales, (les matons sont aussi issus de ces mêmes couches sociales !). Une autres question pourquoi que 85% de la population pénale est-elle issue d’une ethnie particulière ? C’est à dire des maghrébins et des africains du sud ? Rares sont ce que l’on pourrait dire les belges de souche ?. Le racisme vient de là aussi, la presse rapportant les faits divers ont n’y lit que des nom à consonance maghrébine, alors on se dit que la justice est laxiste car le bon peuple, le peuple imbécile comme disait Machiavel réagit en se disant "que l’on vire ces sales bougnouls, ils ne prennent pas assez, mais à coté le violeur d’enfants où en France il ramasse 15 ans en Be c’est du sursis bien souvent

  • Le 6 juin 2012 à 15:14, par Gisèle Tordoir

    La justice laxiste ? Banalité évidente, lapalissade... Trop souvent, incapable, et pas seulement faute de moyens financiers, à rendre le jugement équitable. Trop de droits octroyés au coupable et aucun (ou si peu) pour la victime...Tellement plus facile et moins médiatique que la défense des victimes. Le coupable, trop souvent, se voit entouré d’une escadrille d’avocats pour le défendre, pour lui trouver des circonstances atténuantes, pour expliquer l’inexplicable alors qu’il n’y a guère souvent quelqu’un là pour atténuer la douleur, les blessures, les peurs, les dégouts et les attentes légitimes de la victime ; là, les avocats ne sont pas légion.Ce côté humain ne semble pas intéresser grand monde. Je pense néanmoins, en fait c’est plus de l’espoir, qu’il existe encore des avocats et des juges courageux, intègres, réellement soucieux de l’équité. Nous sommes dirigés par des incompétents, les ficelles sont tirées par des décideurs burocrates, si éloignés des réalités citoyennes.

    • Le 24 juillet 2016 à 14:09, par calimero

      Bravo ! Oui la justice en France est laxiste, surtout avec les criminels qui ont de l’argent, souvent sale, volé, imprégné de sang, mais qu’importe, ils y a des défendeurs, peu scrupuleux, qui ont besoin d’argent, qui sont prêts à aider ces criminels, pour avoir la cerise sur le gâteau, la monnaie évidemment, au détriment des valeurs humaines, qui ont si peu de place dans notre pays, actuellement. En France la justice est inexistante,surtout pour les gens qui ont peut de ressources, même si des preuves indélébiles prouve la culpabilité de l’acte punissable, l’important c’est les finances qu’ils apportent ces voyous, peu importe la provenance, ils auront toujours une plaidoirie exemplaire. Des soutiens pour les défendre, même si ses médiateurs sont convaincu de leurs culpabilité. Les avocats ont besoins de vivre comme vous , il serait judicieux de trouver des solutions pour financer ces femmes et hommes de lois correctement , ainsi la justice serait plus équitable, c’est certain, que le manque de moyens financier, est à l’origine des disparités, de la justice, c’est ici la source du problème. Les victimes subissent, des souffrances morales, et même des menaces part ces délinquants, mais il ne faut jamais baisser les bras, et donner raison à la vermine, il faut la prendre part la racine. Les internautes finances, des aides multiples, pourquoi pas la justice ?

  • Le 6 juin 2012 à 08:56, par skoby

    Nous sommes dans un pays socialiste, où les droits des criminels sont nettement plus importants que les droits des victimes. A cause de la gabégie financière de ces politiciens incapables, nous sommes incapables financièrement de construire les prisons nécessaires et ou de rénover les prisons existantes.
    Les statistiques récentes constatent que nous sommes le pays qui en % accepte le plus grand nombre d’immigrés, et que ce sont les immigrés qui forment la plus grande partie des condamnés à des peines de prison.
    Tout cela est un emplâtre sur une jambe de bois !
    C’est toute la politique qui doit être revue.
    Nous le consatons de diverses manières : l’impossibilité de respecter la loi Salduz,qui entre parathèse est une connerie,car chaque audition n’a pas les mêmes raisons, ni les mêmes causes et ne nécessite pas toujours la présence d’un avocat. En plus, il y a trop peu de juges, mal équipés, dont les dossiers s’accumulent pendant des années. C’est toute la Justice qui est malade, d’une politique indigne et incompétente.

Réagissez


Votre message
  • Les messages sont limités à 1500 caractères (espaces compris).

  • Quel est le résultat de l'opération quatre fois trois ? 
  • Je confirme mes engagements énoncés lors de ma première inscription et mon accord aux conditions d'intervention et d'utilisation relatives au site Justice-en-ligne.
Qui êtes-vous ?