Justice en ligne
Justice, paix et bonheurs, et tous nos vœux pour 2020 !
Paul Martens, le 25 janvier 2020
Condamné à 25 ans d’emprisonnement par la Cour d’assises d’Arlon en 2004, Michel Lelièvre, ancien complice de Marc Dutroux, a été libéré sous conditions par le tribunal de l’application des peines après 23 ans de détention. Après cette libération conditionnelle, il a été passé à tabac, il a vu son domicile saccagé et il fait l’objet d’appels au lynchage sur internet. Voici les réflexions que ces lamentables événements ont inspiré à Paul Martens, président émérite de la Cour constitutionnelle et chargé de cours (...)
 
 

Envoyez-nous remarques, questions et points de vues sur la justice.

Certains termes du vocabulaire judiciaire vous paraissent compliqués ?

Notre rubrique Lexique vous aidera à mieux les comprendre.

Accéder au site Questions-justice.be
Les articles
Éric De Beukelaer, le 21 janvier 2020
La plateforme « #Jail&Justice » rassemble les cultes reconnus et la laïcité autour du thème de la situation des détenus en Belgique. Elle a pris diverses initiatives vers les détenus, que son coordinateur, Éric de Beukelaer, a bien voulu nous présenter ci-dessous. Au nom de la justice, la (...)
Suliane Neveu, le 19 janvier 2020
La question paraît technique mais elle touche au respect des droits de la défense. Lorsque le ministère public interjette appel d’un jugement de première instance, l’article 203, § 1er, du Code d’instruction criminelle n’accorde pas au prévenu un délai supplémentaire pour à son tour faire appel. La (...)
Du côté de Questions-Justice.be
Même les criminels condamnés à perpétuité peuvent demander la libération conditionnelle, mais à des conditions strictes
En Belgique, un crime peut être puni d’une peine de prison de maximum 30 ans ou d’une peine de réclusion à perpétuité. Perpétuité, cela signifie « toute sa vie », « jusqu’à sa mort ». Suite dans Questions-Justice...
Avec le soutien de la Caisse de prévoyance
des avocats, des huissiers de justice
et des autres indépendants