Justice en ligne
Attention : pas de consultations juridiques privées sur Justice-en-ligne
Thérèse Jeunejean, le 19 février 2020
Un précédent article de Justice-en-ligne a évoqué l’internement et le rôle des Maisons de Justice dans le suivi de cette mesure. Rappelons que celle-ci concerne les personnes qui ont été déclarées irresponsables de leurs faits qualifiés infractions et qui doivent donc être soignées plutôt que condamnées. Nous avons rencontré un assistant de Justice, collaborateur des Maisons de Justice, qui nous explique comment cela se passe concrètement. « Actuellement, une mesure (...)
 
 

Envoyez-nous remarques, questions et points de vues sur la justice.

Certains termes du vocabulaire judiciaire vous paraissent compliqués ?

Notre rubrique Lexique vous aidera à mieux les comprendre.

Accéder au site Questions-justice.be
Les articles
Jean-François Neven, le 17 février 2020
La problématique du temps de travail des médecins en cours de spécialisation (qu’on appelle généralement les « médecins assistants candidats spécialistes » ou MACS) a déjà fait couler beaucoup d’encre. Ces médecins peuvent être occupés selon un régime de travail particulièrement souple si bien que, dans la (...)
Nicolas de Sadeleer, le 13 février 2020
L’arrêt du Hoge Raad (c’est-à-dire la Cour suprême) des Pays-Bas, rendu le 20 décembre 2019 dans l’affaire Urgenda, confirme l’arrêt de la Cour d’appel de La Haye du 9 octobre 2018, qui avait statué sur une action d’intérêt collectif introduite au nom de 886 citoyens néerlandais par la fondation Urgenda pour (...)
Du côté de Questions-Justice.be
Même les criminels condamnés à perpétuité peuvent demander la libération conditionnelle, mais à des conditions strictes
En Belgique, un crime peut être puni d’une peine de prison de maximum 30 ans ou d’une peine de réclusion à perpétuité. Perpétuité, cela signifie « toute sa vie », « jusqu’à sa mort ». Suite dans Questions-Justice...
Avec le soutien de la Caisse de prévoyance
des avocats, des huissiers de justice
et des autres indépendants