Justice en ligne

Envoyez-nous remarques, questions et points de vues sur la justice.

Certains termes du vocabulaire judiciaire vous paraissent compliqués ?

Notre rubrique Lexique vous aidera à mieux les comprendre.

Accéder au site Questions-justice.be

Les articles ci-dessous ont également été publiés dans ce dossier :

Les Journées nationales de la prison 2016 : du 12 au 22 novembre 2016 : « La réinsertion, une illusion ? »
le 11 novembre 2016

Forts du succès des Journées nationales de la prison de 2014 et de 2015, le Conseil central de surveillance pénitentiaire (coupole indépendante du ministère de la Justice, réunissant au niveau national l’ensemble des commissions de surveillance des prisons belges), les commissions de surveillance et de très nombreuses associations de toutes obédiences (Ligue des droits de l’homme, Liga voor Mensenrechten, Observatoire international des prisons, des aumôneries, des associations membres du Centre d’action laïque, des associations membres de la CAAP - Concertation des associations actives en prison, l’Office de réadaptation sociale de Bruxelles, etc.) œuvrant au respect des droits des détenus organisent cette année encore une semaine d’information sur la prison.

Le thème des journées 2016 porte sur la réinsertion en posant la question : « La réinsertion, une illusion ? ».

Ces journées ont pour objectif de sensibiliser le grand public à la réalité des conditions de vie dans les prisons aujourd’hui en Belgique, pour couper les ailes aux fantasmes courants dans l’opinion publique sur les prisons « 5 étoiles ».

Elles contribuent ainsi à une prise de conscience de l’ensemble des citoyens sur la nécessité de réformer la politique pénale et pénitentiaire menée dans notre pays afin de trouver des alternatives favorisant la réinsertion dans la société des personnes sanctionnées. La prison fait partie de la vie en société au même titre que l’école ou l’hôpital. Elle concerne ou devrait concerner chacun de nous, même s’il n’a jamais été ou ne sera jamais détenu.

Pour atteindre ce but, les associations se sont mises au travail, dans un esprit d’ouverture, sur la base de l’acceptation d’une charte commune dont l’essentiel tient en quelques mots : un détenu est d’abord et avant tout une personne ; il ne peut être réduit aux délits commis ; son identité, son origine, ses convictions doivent être respectées, au même titre que celles de tout citoyen.

Du 12 au 22 novembre 2016, elles organiseront de nombreuses activités ouvertes au grand public.

Pour prendre connaissance du programme, les organisateurs vous invitent à consulter le site web des Journées ou sa page Facebook.

Un évènement public pour le lancement des Journées aura lieu le samedi 12 novembre 2016 entre 14 h et 18 h, au carrefour de l’Europe, devant la gare centrale de Bruxelles.

Votre point de vue (2 réactions)

  • Le 16 février 2017 à 11:47, par Nadine Goossens

    "Le thème des journées 2016 porte sur la réinsertion en posant la question : « La réinsertion, une illusion ? »."

    "Ces journées ont pour objectif de sensibiliser le grand public à la réalité des conditions de vie dans les prisons aujourd’hui en Belgique, pour couper les ailes aux fantasmes courants dans l’opinion publique sur les prisons « 5 étoiles »."

    1 - Quel est le lien entre ces deux considérations ?

    2 - Sinon la réflexion de CITI n’est pas dénuée d’intérêt. Par les temps qui courent, l’Institution judiciaire va être rapidement débordée ce qui risque de la gêner. Il est grand temps d’agrandir l’espace carcéral disponible.

    Mais les chefs de la Commission Européenne y ont déjà songé eux.

    Hier leurs communicants nous expliquaient que le CETA tout juste, et en même temps précipitamment signé, n’avait que du bon.... Ce juteux traité allait notamment permettre aux entreprises canadiennes de travaux publics d’oeuvrer chez nous.

    Voilà qu’elle est bonne l’idée ! Il le sait Magnette ?!

  • Le 12 novembre 2016 à 13:49, par citi

    tu as et une seul fois a tord ou a raisson ,ca te suis a vie si tu reste dans le pays
    tu es toujours ciblé ....
    faite de la politique ca laisse un cassier vierge par transaction ou action d amis changeant la loi
    la prison masacre la sortie t assasine ,l agonie est longue

Réagissez


Votre message
  • Les messages sont limités à 1500 caractères (espaces compris).

  • Quel est le résultat de l'opération quatre fois trois ? 
  • Je confirme mes engagements énoncés lors de ma première inscription et mon accord aux conditions d'intervention et d'utilisation relatives au site Justice-en-ligne.
Qui êtes-vous ?