À lire : un ouvrage de Jean-Pierre Borloo et Damien Vandermeersch, Le guide de la justice pénale en Belgique, préface et illustrations de Pierre Kroll, Bruxelles, Éditions Luc Pire

par Thérèse Jeunejean - 30 mars 2017

Un ouvrage bien utile est sorti de presse en 2016, consacré à la Justice pénale, rédigé par Jean-Pierre Borloo et Damien Vandermeersch et intitulé « Le guide de la justice pénale en Belgique ».
En voici un compte rendu, proposé par Thérèse Jeunejean, notre journaliste

Si l’on vous propose de vous informer à propos de l’appel ou de la cassation, cela vous tentera-t-il ? Et si l’on vous suggère de vous intéresser au débat contradictoire, lirez-vous d’emblée quelques pages à ce sujet relativement mystérieux ?

Peu probable !

Pourtant nous pouvons tous, un jour ou l’autre, être plus ou moins directement concernés par la Justice pénale.

Bien conscients des difficultés du citoyen face au langage de cette Justice, Jean-Pierre Borloo, journaliste, et Damien Vandermeersch, magistrat et professeur à l’UCL et à l’ULB, titillent plutôt l’intérêt de futurs lecteurs en recourant, dans leurs titres, à un langage très quotidien.

Exemples : « Est-ce qu’un juge peut se tromper ? », « Le juge ne m’a pas écouté, est-ce normal ? » ou encore « Les policiers peuvent-ils jouer aux agents secrets ? ».

Sur deux pages bien aérées, trois courts textes décodent chaque sujet le plus clairement et le plus simplement possible. L’approche du fonctionnement de la justice pénale est concrète. Critique également par exemple quand les auteurs expliquent que la détention préventive devrait être exceptionnelle.

De nombreuses fois, le recours aux exemples aide à comprendre de quoi l’on parle : ainsi une circonstance atténuante, ce peut être le jeune âge, l’absence de casier, la spontanéité des aveux, le dédommagement de la victime, etc.

À côté des questions permettant d’emblée un décodage du strict fonctionnement de la justice pénale (« Un procureur pour quoi faire ? » ou « 
Que devient le dossier à la fin de l’instruction ? »), d’autres sont davantage terre à terre : « Peut-on épier ou écouter mon GSM ou mon smartphone ? », « Un avocat, ça coute combien ? » ou encore « Que se passe-t-il si je ne paie pas une amende ? ».

Le dessinateur Pierre Kroll éclaire chaque thème d’une dose d’humour.

Utile lexique et schémas à la fin de l’ouvrage.

Un bouquin utile pour des étudiants, des associations, des travailleurs sociaux, des justiciables aussi bien sûr et encore tout citoyen qui cherche à comprendre le fonctionnement de la justice pénale.

Jean-Pierre Borloo et Damien Vandermeersch, Le guide de la justice pénale en Belgique, préface et illustrations de Pierre Kroll, Bruxelles, Éditions Luc Pire

Mots-clés associés à cet article : Procédure pénale, Justice pénale,

Votre point de vue

  • Nadine Goossens
    Nadine Goossens Le 16 mai 2017 à 17:01

    Un autre ouvrage assez récent (2010) et très éclairant à lire sur le fonctionnement de la justice en Belgique. L’auteur est un avocat international spécialisé dans la protection de la vie privée et défense des droits et libertés :

    "La corruption de la justice" de George Van Mellaert.

    Répondre à ce message

  • Gisèle Tordoir
    Gisèle Tordoir Le 31 mars 2017 à 17:26

    Je viens d’acheter ce bouquin car, en tant que citoyen, je cherche à comprendre le fonctionnement de la justice pénale. Merci d’avoir informé sur ce livre qui me semble bien utile.

    Répondre à ce message

Votre message

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajouter un document

Thérèse Jeunejean


Auteur

journaliste

Partager en ligne

Articles dans le même dossier

Avec le soutien de la Caisse de prévoyance des avocats, des huissiers de justice et des autres indépendants
Pour placer ici votre logo, contactez-nous