Accueil > ... > Forum 1136

La libération conditionnelle : l’association syndicale des magistrats rappelle les principes et les pratiques au cœur de notre système pénal

24 août 2012, 17:40, par skoby

Tout porte à croire que la loi Lejeune ne sert qu’à désemplir les prisons, par manque de place dû à l’inertie de nos différents gouvernements, qui ont toujours traités la Justice en "enfant pauvre". Je trouve que les condamnés doivent faire leur peine jusqu’au bout de leur condamnation, dans le principe et que la peine ne pourrait être réduite que par une formation donnée en prison et préparant le prisonnier à se prendre en main et avoir l’espoir et la formation d’exercer un métier. Seul cela diminuera les risques de récidives de la plupart. Les cas extrêmes doivent purger leur peine jusqu’au bout. Je ne dirai donc pas que la Justice est injuste, mais qu’elle n’a pas les moyens (e.a. financiers) pour traiter tous les cas dans un laps de temps raisonnable, qu’elle n’a pas l’nfrastructure pour préparer les prisonniers à réintégrer la vie civile, et que c’est par contre un peu trop façile d’appliquer presque aveuglément la loi Lejeune pour remettre en liberté des assassins d’enfants ou des malfrats qui ne savent ni lire, ni écrire, et dont le seul but dans l’existence est de voler les autres, quitte à devoir les tuer, pour arriver à leurs fins.

Votre message

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajouter un document