Accueil > ... > Forum 3273

Le procès dit du Carlton ou DSK à Lille : y a-t-il un accusateur dans la salle ?

19 février 2015, 10:07, par Francois

Donnons pour une foi la parole aux contribuables :
Deux hypothèse à ne pas écarter : soit les juges d’instruction ont été "politiquement" priés d’ "enfoncer le clou", soit ils n’ont pas osé suivre l’avis négatif du parquet par peur de se voir accusé de laxisme face à une affaire médiatisée (le moyen de pression "politique" peut d’ailleurs être la menace d’une campagne de presse sur leur "laxisme").
L’acquittement vu le déroulement des audiences ne fait aucun doute, comme le parquet l’avait prévu : on a donc gaspillé allègrement l’argent du contribuable, qui en retour n’a reçu que de belles histoires croustillantes à raconter au bistrot ou au travail, à la pause... au détriment des acteurs d’un Vaudeville de haut vol !
Quand des juges ne suivent pas l’avis du parquet, et que l’acquittement était tout aussi prévisible, il serait peut-être temps de responsabiliser les fonctionnaires qui ont pris la mauvaise décision de poursuivre en leur faisant payer tout ou partie du coût du procès : ras le bol des gaspillages aux frais du contribuable !
L’indépendance de la justice est importante, mais elle n’autorise pas pour autant un gaspillage évident... surtout quand le parquet, sous le feu des médias qui ne pardonnent pas les erreurs, rend un avis nuancé, motivé et raisonnable...
A noter également que le secret de l’instruction a été bafoué au-delà de ce qui est admissible dans cette affaire où la presse s’est livrée à un voyeurisme déplacé qui a bien fait "vendre", chaque fois que des détails croustillants étaient imprimés ! Il serait temps qu’on consacre la même énergie à débusquer puis licencier pour faute grave les "taupes" qui trahissent depuis trop longtemps le secret des instructions et des rapports de police ! Trop c’est trop !

Votre message

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajouter un document