79 personnes accusées d’appartenir à une organisation criminelle

26 octobre 2020

Ces escrocs se faisaient passer pour des acheteurs et contactaient des personnes voulant vendre leur voiture. Ils prétendaient payer leur achat via leur smartphone et présentaient un faux reçu à leurs victimes. Quelques jours plus tard, les vendeurs se rendaient compte qu’aucun argent n’était arrivé sur leur compte. En réalité, les escrocs s’étaient enfuis et avaient envoyé les véhicules volés à l’étranger.

Suite dans Questions-Justice...

Votre message

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajouter un document

Avec le soutien de la Caisse de prévoyance des avocats, des huissiers de justice et des autres indépendants
Pour placer ici votre logo, contactez-nous