Invitation à la lecture : « Jours de crimes » : instantanés aux cours d’assises

16 mai 2018

« N’aurions-nous pas, à sa place, fait comme lui ? Cette question se pose toujours, un jour ou l’autre, aux assises. On le regarde et on l’écoute avec attention, assis dans son box, crâneur ou misérable, véhément ou muet, combatif ou résigné. Il est accusé d’avoir tué une femme, un rival, un créancier, une collègue de travail, un voisin, et d’ailleurs, il a avoué qu’il avait tué. »

Suite dans Questions-Justice...

Votre message

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajouter un document

Avec le soutien de la Caisse de prévoyance des avocats, des huissiers de justice et des autres indépendants
Pour placer ici votre logo, contactez-nous