La Justice et le retour des enfants belges partis en Syrie avec leurs mères

9 mars 2019

Madame X. et Madame Y, toutes deux belges, sont parties en Syrie rejoindre leur mari djihadiste, probablement tués au combat. Elles ont chacune trois enfants, de quelques mois à six ans.

Suite dans Questions-Justice...

Votre point de vue

  • Piano blanc
    Piano blanc Le 10 mars 2019 à 16:12

    Personne ne sera peut-être à même de me le dire ici, mais je serais curieux de connaître l’orientation politique du juge des référés du tribunal de première instance de Bruxelles qui a rendu l’ordonnance du 26 décembre 2018.

    De même pour Jacques Fierens, professeur aux Universités de Namur, Liège et Louvain et avocat à Bruxelles, qui énonce " l’enfance dure jusqu’à… la majorité, soit 18 ans."

    Ce distingué professeur oublie que nombre des délits sont commis par des "enfants" de 16 18 ans (souvent issus de parents analogues à ceux partis en Syrie) dont l’impunité est assurée.

    A quand la majorité pénale à 16 ans (comme pour la majorité sexuelle) ?

    Si on est majeur à 16 ans quand il s’agit de forniquer, on doit l’être aussi quand il s’agit de commettre des faits délictueux.

Votre message

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajouter un document

Avec le soutien de la Caisse de prévoyance des avocats, des huissiers de justice et des autres indépendants
Pour placer ici votre logo, contactez-nous