Un centre d’aide et de prise en charge des extrémismes et radicalismes violents

3 novembre 2020

Permettre la réinsertion sociale des personnes concernées par le radicalisme et les extrémismes violents et protéger la société, voilà le double objectif poursuivi, au sein des Maisons de Justice, par le Centre d’aide et de prise en charge de toute personne concernée par les radicalismes et les extrémismes violents (en bref, le CAPREV).

Suite dans Questions-Justice...

Votre message

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajouter un document

Avec le soutien de la Caisse de prévoyance des avocats, des huissiers de justice et des autres indépendants
Pour placer ici votre logo, contactez-nous