Accueil > ... > Forum 122

La surveillance électronique aujourd’hui modalité d’exécution de la peine, et demain ?

10 août 2009, 11:04, par Jean Cayphas

Bonjour, les activités à l’extérieur sont bel et bien contrôlées et ce, via entre autre des attestations et justificatifs que doivent fournir les justiciables auprès des assistants de justice(qui les accompagnent et les aident durant toute cette surveillance) désignés pour chacun d’entre eux dans le cadre d’une peine de travail, de recherche d’un emploi, d’un travail, d’un intérim, d’activités sportives, du suivi d’une thérapie(alcool, drogues,... !) ,d’une formation, d’un bénévolat, de soutien de famille,... !Ces "activités" permettent bel et bien de nombreuses "sorties" une réinsertion sociale qu’ils n’ont pas en prison !la sois-disant plus grande rigidité dont vous faites mention est fausse, ainsi que l’incompatibilité d’une vie sociale et familiale ! En ce qui concerne le désengorgement des prisons, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation ! La détention préventive sous surveillance électronique peut rencontrer les objectifs escomptés si les conditions qui l’encadre (et elles sont déjà multiples) sont bien pensées ! »

Votre message

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajouter un document